Une semaine à Copenhague: Malmö en Suède (Jour 5)

22:42

N'oublies pas d'épingler cet article sur Pinterest ;)


Changement de pays, la traversée compliquée

Le réveil a sonné très tôt ce jour-là. Nous avions prévu du temps pour nous préparer et être certaines d’arrivée à l’heure. En effet, en cet avant-dernier jour de séjour, nous avons décidé de changer de pays, direction la Suède. En fait, il existe un pont qui relie Copenhague au Danemark et Malmö en Suède. Ce pont se trouve au-dessus de l’eau. C’est relativement rapide et simple de la traverser et ainsi de changer de pays pour une journée. De plus, je trouve que c’est un bon plan, puisque les tickets de bus sont relativement peu chers. Il faut compter moins de 20€ pour un aller-retour avec une réservation en ligne, la veille.
Nous arrivons donc parfaitement à l’heure pour le bus partant à 8h30. Cependant, première mauvaise nouvelle, le bus a un retard minimum d’une heure. Nous sommes prévus par message alors que nous sommes déjà sur place. Nous voilà donc à attendre une heure le bus. Heureusement, nous avons pu nous asseoir sur un banc. L’attente est relativement longue et comme nous nous sommes levés tôt, la fatigue est présente.


Une heure plus tard, le bus arrive. Nous montrons la réservation sur le téléphone et le chauffeur scanne le code. C’est vraiment très pratique, pas besoin d’imprimante. C’est parti pour une petite heure de route afin de traverser le pont et de changer de pays pour la journée. Nous partons donc à 9h30. Le trajet se déroule relativement bien. Nous arrivons à la frontière. Le bus s’arrête et des policiers suédois montent afin de vérifier les papiers des passagers. Jusque-là, rien de plus normal, un simple contrôle de sécurité. Cependant, je vois rapidement la policière qui est monté prendre avec elles des papiers de plusieurs personnes. Je commence un peu à douter du temps que nous allons rester arrêter, le temps de vérifier ces papiers. Rapidement, le chauffeur nous demande (en allemand en plus) de descendre du bus avec nos affaires. La soulte du bus est vidée et nous voilà tous dehors avec nos affaires. Nous nous mettons dans un coin et laissons nos affaires dans un autre. Un chien policier arrive et commence à renifler les sacs. 1 sac, 2 sac, 3 sac, c’est au total trois sacs qui sont repérés. Les policiers emmènent donc les propriétaires des affaires reniflées par le chien à l’écart. Le reste des passagers remontent dans le bus. C’est ici que recommence une nouvelle fois, une attente de plus d’une heure. Nous sommes littéralement bloqués à la frontière avec les policiers. Nous commençons sérieusement à douter du temps que nous allons rester sur place, le bus du retour étant à 15h30. Finalement, tout le monde remonte et nous repartons.


Visite rapide de Malmö, de la mer au musée

Il est environ 11h30 quand nous arrivons enfin à Malmö, notre bus de retour est à 15h30, ce qui nous donne quatre heures seulement dans la ville. Nous sommes un peu déçues que le temps soit si court. Nous avions établi notre itinéraire dans le bus, donc dès la descente, nous voilà parties rapidement. Nous commençons notre visiter par le quartier écologique, Västra Hamen. Nous avons déjeuné dans un des nombreux parcs du quartier. C’était vraiment sympa, très calme et reposant. J’aime beaucoup ce genre de quartier. En plus, les maisons étaient toutes colorées et de la verdure assez présente. Nous avions acheté avant de partir un repas donc nous le savourons, un bagel au saumon pour moi et des falafels pour Noémie.

La plus haute tour de Suède

Ensuite, nous nous sommes posées tranquillement sur le quai en bois près de la mer. Nous pouvions voir le pont sur lequel nous étions quelques heures auparavant. Là encore, c’était très calme et reposant. La vue est superbe avec une eau plutôt claire. Nous avons été surprises de voir des personnes arrivant en courant, se déshabiller vite fait et partir plonger dans l’eau. Ils allaient jusqu’à une bouée, revenaient, se rhabillaient et repartaient en courant. Plusieurs groupes se sont succédés et on fait les mêmes exercices. Nous nous sommes interrogées. Finalement, nous avons vu plus tard qu’il s’agissait d’entraînement de cross fit. Vous savez le nouveau sport « tendance ». Les séances se composent d’exercice assez intense que ce soit de la musculation ou de l’endurance.


Puis, nous avons pu visiter un musée gratuit pour les moins de 19 ans, enfin un ! Nous avons visité la section d’histoire naturelle et nous nous sommes amusées à dire le nom des animaux en suédois. Notre prononciation devait être catastrophique mais nous avons bien ri. Puis, celle de l’art qui retrace toutes les époques jusqu’au contemporain. La visite a été rapide comme nous étions un peu pressé par le temps mais tout de même agréable. Finalement, nous remontons dans le bus pour retourner au Danemark.

Pont rond et restaurant

Nous arrivons vers 16h30 à Copenhague. Nous décidons donc d’aller voir le fameux Cirkelbroen. Il s’agit d’un pont qui a la particularité d’être tout en rondeur. Je l’avais vu dans un reportage et je trouvais sympa d’aller le voir. Effectivement, c’est original et donc drôle à voir. 


Ensuite, il était l’heure de dîner. Nous avons donc été dans notre premier et dernier restaurant du séjour. C’était un restaurant de tapas. Nous nous sommes fait plaisir et nous avons explosé notre budget nourriture du jour. C’était bon mais pas très copieux. L’addition est salée, 200 couronnes pour une personne soit une cinquante d’euros pour une entrée et un dessert. Nous n’avons pas pris de plat afin de ne pas faire monter l’addition encore plus. Le personnel du restaurant était vraiment gentil et accueillant. Le serveur a tout de suite remarqué que nous étions françaises donc nous avons un peu discuter. Comme quoi, l’accent français quand on parle anglais est reconnaissable, ahaha. 

Nous sommes rentrés par la suite, doucement vers l’auberge pour finir la soirée tranquillement dans les canapés. J’ai vraiment été contente d’aller en Suède, même pour quelques heures. Je me suis sentie proche de mes origines et ça m’a rendu très heureuse. La langue suédoise est tellement plus belle à entendre je trouve que celle danoise. J’espère y retourner très rapidement pour découvrir encore plus ce pays qui me fait tant rêver.

You Might Also Like

0 commentaires

Laisse-moi un petit mot, ça fait toujours plaisir ! ♥

Popular Posts

Like on Facebook

Subscribe