5 nov. 2015

Et si on parlait de harcèlement ?



Bonjour à tous,


Aujourd'hui on se retrouve pour le premier article sur ce blog. C'est beau n'est-ce pas ?  Je vous propose en ce 5 novembre 2015 de vous parlez d'une cause qui me tient particulièrement à cœur (avec la cause animale, mais nous en reparlerons plus tard): le harcèlement scolaire et en dehors. Nous sommes comme vous l'avez vu aujourd'hui, la première journée nationale contre le harcèlement (#NAH).


Comme je vous le disiez, cette cause me touche personnellement puis ce que j'en ai été victime lors de mes années primaires et collèges principalement. Moi aussi, j'ai eu le droit à des "T'es moche", "T'es grosse", "Tu t'habilles mal", "T'es inutile" et je peux vous dire que ça reste au fil du temps. C'est d'ailleurs souvent ces années là, - eh oui, l'âge bête-. Il peut tout de même être présent dans les lycées et quelques fois dans les enseignements supérieurs.


Commençons d'abord par le définir. J'ai pris notre cher ami le dictionnaire, "harceler, c'est soumettre sans répit à de petites attaques → assaillir".


Pour moi, il commence lorsqu'une personne reçoit des moqueries, insultes et même coups régulièrement. Les cas sont nombreux. En effet, 12 % des écoliers sont victimes de harcèlement modéré, contre 10 % des collégiens et 3,4 % des lycéens en France. C'est n'est pas rien ! C'est très grave !


Une campagne de prévention et pour faire prendre conscience des conséquences a été mené par le ministère. La ministre de l'Éducation a indiqué que des nouvelles mesures seront mises en place entre 2015 et 2016.


Patrick Bruel, le chanteur a notamment écrit des chansons sur cette cause qui ont été regroupé dans Les maux d'ados.



"Les enseignants du premier degré vont être davantage être formés à ces problématiques. "C'est en effet dès le plus jeune âge qu'apparaît ce phénomène de harcèlement. Si le mot semble parfois dur à entendre chez de si jeunes enfants, il ne faut pas nier que les violences à répétition prennent naissance dès l'école primaire", indique le ministère. Ce travail peut commencer dès la maternelle, sans parler de harcèlement, mais en travaillant sur les compétences psycho-sociales, l'empathie, les émotions. "Autant de sujets qui permettent d'éviter au long terme du harcèlement tout en travaillant sur les compétences langagières des enfants". Pour simplifier la mémorisation du numéro vert actuel, le ministère va en outre proposer la création d'un numéro à 4 chiffres." - Source
Réagissez !
Bonne journée/soirée. 



Plus de renseignements ici : 
http://www.nonauharcelement.education.gouv.fr/
Si vous êtes seulement témoin, parlez-en !
Rendez-vous sur Hellocoton !

9 commentaires:

  1. J'aime beaucoup ce premier article !! C'est bien d'en parler !

    RépondreSupprimer
  2. Réponses
    1. De rien, et, le harcèlement n'est pas forcément violent, ça peut être juste un harcèlement moral en se faisant régulièrement insulter...

      Supprimer
  3. Bon sujet pour un premier article ! Même si tu n'approfondis pas ce que c'est, je suis contente que tu en parles ! il faut en parler et se battre contre ce fléau !^^
    J'en ai parlé récemment sur mon blog si cela t'intéresse ! :)
    Et pour la maltraitance animale, je serais ravie d'avoir ton avis et je te conseille d'aller voir la page Facebook : Contre La Maltraitance Animale, qui est très bien

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup ! C'est un sujet qui me touche beaucoup. Bien sûr j'irai voir ça !

      Supprimer
    2. J'ai vu ton commentaire^^ C'est un sujet qui me touche aussi beaucoup comme tu as pu le voir dans l'article !

      Supprimer

Laisse-moi un petit mot, ça fait toujours plaisir ! ♥

Free Blue Light Cursors at www.totallyfreecursors.com